Le panneau 9

Le panneau 9 « Les soldats Parignéens morts pour la France ». Les recherches historiques ont été menées par Louise et Marine.

L'équipe du collège Don Bosco pose en compagnie de Daniel Doyen, maire de Parigné-sur-Braye, et de Yannick Favennec, député de la circonscription

L’équipe du collège Don Bosco pose en compagnie de Daniel Doyen, maire de Parigné-sur-Braye, et de Yannick Favennec, député de la circonscription

Louise et Marine présentent à Parigné-sur-Braye les panneaux 9 et 10.

Louise et Marine présentent à Parigné-sur-Braye les panneaux 9 et 10.

Les élèves racontent leur projet d’exposition

Un projet un peu fou a été organisé au sein de l’établissement : celui de créer des panneaux pour le Centenaire de la Première Guerre mondiale qui raconteraient la vie des soldats mayennais au front et de la vie à Mayenne.

 

Tout a commencé en mai dernier, M Groussard a regroupé les volontaires pour la création de ce projet sur le temps du midi. Un déplacement a même eu lieu aux Archives départementales pour rechercher des documents sur des soldats mayennais.

 

À la rentrée, le groupe a été divisé : un groupe s’occupait des recherches et la création des différents textes, illustrations et schémas présents sur les panneaux. Un deuxième, appelé l’équipe des « graphistes », s’occupait de la charte graphique pour les panneaux afin que ces derniers soient tous dans le même thème et avec les mêmes couleurs.

Elea Beaudet, 3E, Oriane Biney et Arthur Flohic, 3G

 

Nous avons posé des questions à des élèves de l’AP histoire ayant participé au projet panneaux/audioguide : Que pensez-vous de ce projet ? Qu’en avez-vous appris et retenu ? Qu’avez-vous préféré faire et, au contraire, qu’avez-vous le moins aimé ? Êtes-vous heureuses du rendu final ? Ce projet abouti, que ressentez-vous ? Voici leurs réponses :

 

Louise et Marine : C’est un beau projet et une bonne expérience à vivre. Nous avons appris à utiliser les différents sites sur la Première Guerre mondiale, “Mémoire des hommes” ou “Pierre de mémoire”. Nous avons préféré rechercher les informations sur des soldats de Parigné-sur-Braye. Nous avons moins aimé réaliser les graphiques et les frises chronologiques, car cela était long à créer. Nous aimons beaucoup le rendu final de nos panneaux, cela nous rend heureuses.

Aimie, Maélys et Alexandra : C’est un projet intéressant car il nous a permis de découvrir la Première Guerre mondiale en dehors des cours d’histoire. Il nous a également permis d’avoir plus de responsabilité ce qui, pour nous, est très enrichissant. Nous sommes fières de ce que nous avons réalisé, car cela nous a demandé beaucoup de travail et de temps.

Jade et Chloé : Nous retenons qu’il faut garder un souvenir decette guerre pour ne pas recommencer dans l’avenir. Nous avons beaucoup aimé interviewer les élèves et filmer leur travail, la visite des Archives départementales, aussi.Nous sommes heureuses de participer à ce très très beau projet et nous remercions M. Groussard et Mme Guillet pour cela. Grâce aux interviews récoltées, nous avons pu avoir l’opinion de beaucoup d’élèves sur ce projet et la plupart ont adoré.

Elea et Louna :Ce projet est formidable et nous avons de la chance d’y participer. Nous avons appris beaucoup de choses sur la vie des soldats dans les tranchées. Nous sommes fières que les panneaux soient exposés à la vue de tous. Nous garderons un bon souvenir de ce projet inédit.

Ambre et Roxanne : Nous avons préféré la recherche des lettres de poilus pour ensuite les assimiler, les décrire et les traduire.Nous avons moins aimé rédiger les textes et chercher les informations. Nous avons pu élargir notre culture et mieux comprendre ce qu’ont vécu les soldats. C’est un honneur d’honorer les soldats grâce à nos recherches et notre travail.

Manon, Eva et Eloïse :Nous avons aimé faire les recherches.  Participer à  l’audioguide était une bonne expérience. Nous avons eu plus de mal à présenter notre projet aux différentes classes. Nous sommes fières que nos panneaux soient affichés dans la ville de Mayenne. Tout le monde en profitera et les verra. Les gens vont apprendre des choses grâce au projet.

Mathilde et Maëva : C’est un projet qui nous a apporté beaucoup de connaissances et nous a responsabilisé. Nous avons beaucoup appris sur la bataille de Verdun, une bataille importante de la Première Guerre mondiale. La fin de ce projet représente l’aboutissement d’un long travail où nous nous sommes beaucoup investis.

Alisha et Cécilia :Chacune de nous a sa préférence. Cécilia a préféré l’audioguide. Alisha a préféré la visite aux archives départementales. Nous sommes fières d’avoir été jusqu’au bout de notre projet, de présenter notre travail complet qui est comme nous l’imaginions. C’est notre travail sans qu’il ait été modifié. Nous sommes heureuses de le présenter au public.

Juline Tarlevé, Lorine Tellier, Léa Madlon, 3B